Une chronique du confinement
en 32 épisodes de Daniel Kieffer

Un virus met le monde sens dessus-dessous et sème la discorde jusque dans une vallée retirée…
L’histoire contée ici a été écrite et mise en scène au jour le jour durant le confinement
lié au Coronavirus au courant du mois d’avril-mai 2020.
Avec de simples figurines plantés dans des décors improbables et des textes à l’humour diffus,
Daniel Kieffer nous embarque dans une aventure des plus rocambolesques.
Collés aux basques de Tonton et Mylène lors d’une randonnée en pays plus ou moins confiné,
il nous plonge dans le nouveau temps, incertain et fébrile, qui s’est invité sans préavis dans notre quotidien.
Entourés de voisins jamais à court d’idées loufoques, les deux personnages nous entraînent
dans une chronique décalée, autant par le texte que par les photographies.
La succession de scénettes ressemble à un journal doux-amer mêlant le réel, le poétique, le ludique.
32 épisodes constituent ainsi une belle échappée et agissent comme un antidote salvateur
dans le contexte quelque fois pesant du Covid 19.
Si les questions posées sont réelles, les réponses des protagonistes le sont beaucoup moins,
les situations sont détournées avec humour et dérision : leur discours est multiple,
comme l’est le nôtre face à la pandémie.

Les coronaventures de Tonton et Mylène
de Daniel Kieffer
76 pages • format 203 x 131
Dos carré collé. Couverture souple.
Prix public : 12 euros
ISBN 9782952879934
En vente en librairie ou chez l’éditeur

Extraits du livre
Contactez moi !